Dépanneur Mokolo

Dépanneur Mokolo


Magasin de produits exotiques africains
Lire la suite...

PUBLICITE

PUBLICITE


Espace publicitaire à louer. Faites vous connaitre en louant cet espace pour votre publicité.
Lire la suite...

PUBLICITE

PUBLICITE


Espace publicitaire à louer. Faites vous connaitre en louant cet espace pour votre publicité.
Lire la suite...

PUBLICITE

PUBLICITE


Espace publicitaire à louer. Faites vous connaitre en louant cet espace pour votre publicité.
Lire la suite...

image1

L’alimentation, L’activité Physique Et La Supplémentation Chez Les Immigrants..


 

                                                                    RAPPORT D’ACTIVITÉ

Le 30 juin 2015, le Conseil panafricain de Québec a organisé une conférence sur  l’alimentation, l’activité physique et la supplémentation chez les immigrants au Centre Lucien Borne. En effet, il est avéré qu’au fil et à mesure qu’ils passent du temps dans la société d’accueil, l’état de santé DES IMMIGRANTS se dégrade. Cet « effet d’usure » pourrait s’expliquer, entre autres, par des raisons socioéconomiques: les conditions matérielles de vie difficiles, la perte du lien social ou l’exclusion sociale, le stress lié à la migration et à l’éloignement des siens, etc.

Le bureau exécutif du COPAQ a sensibilisé largement la communauté africaine et immigrante de Québec pour participer à cette activité. Ainsi des invitations ont été envoyées aux membres du COPAQ  ainsi qu’à la confédération des associations d’Amérique Latine (CASA), au Centre Rire 2000, au Service d’orientation et d’intégration des immigrants au travail (SOIIT), au Centre multiethnique de Québec (CMQ). Enfin,  une affiche sur la conférence a été conçue et largement diffusée notamment sur la page Facebook du COPAQ.

La conférence était donnée par Madame Christiane D’Anjou, consultante en nutrition cellulaire, et Monsieur Léo Hollier, entraineur privé et coach en nutrition.

La conférence a porté notamment sur la réalité d’aujourd’hui en matière de santé; les statistiques sur l’embonpoint et l’obésité, l’indice glycémique des aliments, la qualité des aliments hier et aujourd’hui, l’importance de l’activité physique; la supplémentation. Plusieurs  personnes ont assisté à cette activité, soit un peu plus de la moitié de la cible de 30 personnes initialement fixée, et la présentation des conférenciers a été suivie d’échanges avec les participants.